Faire un don
28.07.2022

De nouvelles forces vives entrent en action!

Leur heure a sonné : sept femmes, spécialistes qualifiées, se lancent dans la coopération internationale avec Comundo et leur organisation partenaire. Elles commencent en effet cet été leur engagement pour de meilleures conditions de vie en Amérique latine ou en Afrique, que ce soit dans le domaine de la formation, de l'agriculture durable ou de la création de perspectives professionnelles et de revenus. Nous leur souhaitons pleine réussite !

Dans ces courtes vidéos, nos nouvelles coopérantes se présentent : elles expliquent dans quel domaine leurs compétences vont contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes touchées par la précarité.

Soutenez
nos projets


Selva Linda Sanchez

Enseignante primaire, Lausannoise spécialiste en gestion et évaluation de l'éducation, Selva se rend en Colombie

«Dans les quartiers défavorisés de Bogotá, la précarité et la violence sont omniprésentes. En raison d'un manque criant de perspectives, de nombreux jeunes sombrent dans la criminalité. Mon projet s'engage à leurs côtés : avec Casitas Biblicas, nous développerons des offres de formation qui favorisent l'échange mutuel et une cohabitation pacifique. Je me réjouis de pouvoir mettre à profit mon savoir-faire en matière de planification et de réalisation de processus d'enseignement et d'apprentissage.» 

À Bogotá, Selva Sanchez renforce le travail éducatif en faveur de la paix.

En savoir plus

 

Simea Bachmann

Scientifique de l'environnement domiciliée à Echandens (VD), Simea se rend au Pérou

«Les communautés indigènes de l'Amazonie péruvienne sont confrontées à de nombreux problèmes environnementaux : déforestation, exploitation minière ou pétrolière détruisent leur habitat. Dans ce projet, avec l'organisation Fe y Alegria nous instruisons les jeunes, leurs parents et les communautés villageoises, aux connaissances environnementales pour les rendre acteurs de la protection de l'environnement, ainsi qu'à leurs droits à un environnement de vie intact. Mon rôle est d'accompagner les enseignant·e·s d'écoles de zones rurales reculées dans la mise en œuvre de projets d'éducation environnementale.» 

Simea Bachmann sensibilise à la protection de l'environnement dans des écoles rurales reculées de l'Amazonie péruvienne.

En savoir plus

 

Maria Elena Sartorio

Éducatrice sociale de Neuchâtel, Maria Elena se rend en Bolivie

«Mon engagement porte sur la lutte contre les violences genres. En Bolivie, les agressions contre les femmes, la prostitution forcée et la traite d'êtres humains, sont en effet très répandues. À Cochabamba, une métropole d'1,5 million d'habitants, nous développerons avec l'organisation Infante des formations et des sensibilisations pour le personnel de police, les autorités judiciaires et de nombreux acteurs du domaine social, pour améliorer la prise en charge des victimes et la prévention des violences envers les femmes vulnérables, qu'elles soient enfants, adolescentes ou déjà adultes.» 

L'engagement de Maria Elena Sartorio à Cochabamba vise à protéger les jeunes et les femmes des violences genre

En savoir plus

 

Sarah Rölker

Pédagogue et spécialiste des sciences de l'éducation d'Osnabrück (D), Sarah se rend au Kenya

«Au Kenya, un nouveau programme d'études basé sur les compétences a été introduit pour améliorer la qualité de l'enseignement. Celui-ci met les enseignant·e·s au défi d'enseigner d'une nouvelle manière. Mon engagement aux côtés de l'organisation St. Martin, en tant que spécialiste de la formation d'enseignant·e·s, servira à développer un enseignement adapté aux besoins spécifiques des apprenant·e·s. L'aide individualisée est à la fois une grande chance et une nécessité pour les enfants en situation de vulnérabilité auxquel·le·s s'adresse ce projet.» 

Sarah Rölker développe à Nyahururu un soutien individualisé pour les enfants issu·e·s de milieux vulnérables et aide à la mise en œuvre du nouveau programme scolaire.

En savoir plus

 

Nora Vogel

Spécialiste en agroécologie de Münchwilen (TG), Nora se rend au Kenya

«Après m'être engagée dans un projet agricole au Burkina Faso, je vais maintenant travailler au Kenya dans une ferme modèle pour l'agroécologie. L'objectif est de l'exploiter en harmonie avec la nature et d'élaborer un programme d'ateliers pour la population du Samburuland, afin de leur transmettre des connaissances approfondies sur les techniques et méthodes qui préservent et respectent le mieux leurs ressources et l'environnement. L'agroécologie est un moyen important pour assurer la sécurité alimentaire et lutter contre la précarité au Kenya.» 

Nora Vogel aide les familles de paysan·ne·s d'Ongata Rongai à acquérir les connaissances nécessaires pour une agriculture durable qui assurera leur sécurité alimentaire.

En savoir plus

 

Anke Dewald

Spécialiste en tourisme de Sereetz (D), Anke se rend au Kenya

«Au fil des années, mon travail dans le secteur du tourisme m'a permis d'acquérir des expériences dans le monde entier. Mais j'avais de plus en plus de mal à m'identifier aux évolutions du tourisme de masse. C'est pourquoi je souhaite désormais mettre mon savoir-faire au service du Kenya, y promouvoir un tourisme sain et durable, et permettre à des jeunes défavorisé·e·s, touché·e·s par la précarité et sans parents, de suivre une formation : ils et elles pourront ainsi générer leurs propres revenus.» 

À Kisumu, Anke Dewald ouvre à des jeunes sans parents un avenir professionnel dans le secteur du tourisme et de l'hôtellerie.

En savoir plus

 

Carola Karrer-Glanz

Spécialiste en gestion d'entreprise et enseignante de commerce de Stäfa (ZH), Carola se rend en Zambie

«La Zambie est depuis longtemps ma patrie de cœur. Le nombre croissant d'enfants des rues et de jeunes sans emploi me préoccupe d'autant plus. C'est pourquoi je vais mettre à profit ma longue expérience en matière de gestion d'entreprise et de projets pour relever un nouveau défi et contribuer à la mise en place d'un cours de gestion d'entreprise. Ainsi, les jeunes les plus vulnérables ou issu·e·s de familles paysannes touchées par la précarité, auront la possibilité d'entrer dans la vie active et d'avoir un revenu régulier.» 

Carola Karrer-Glanz aide à la mise en place d'un cours de gestion d'entreprise pour les jeunes touché·e·s par la précarité à Malambanyama : cela leur permet d'exploiter leur propre petit commerce et de générer un revenu régulier.

En savoir plus