Faire un don
09.03.2021 | Colombie, Droits humains et démocratie

Ensemble, vaincre la peur

L’art-thérapeute Alicia Tellez est coopérante dans une région colombienne où la violence est permanente. Par un travail artistique communautaire, elle vise à former des citoyens conscientisés et renforcés dans leur autodétermination. L'histoire de Doña Ligia, une leader communautaire de 51 ans, démontre son importance, encore plus durant cette crise du coronavirus.

María Ligia Castillo, 51 ans, est née à Barbacoa dans le Nariño, une région du sud-ouest de la Colombie. Elle a grandi à la campagne avec ses grands-parents jusqu'à l'âge de 10 ans, et a commencé à travailler à la maison et à aider aux travaux agricoles dès l'âge de 5 ans. Doña Ligia est arrivée à Aguablanca à l'âge de 11 ans, un quartier de l’est de la grande ville de Cali, pour retrouver sa mère et s'occuper de ses jeunes sœurs. Il n’était pas prévu qu’elle puisse aller à l’école, seulement qu’elle travaille. Cependant, elle a pu fréquenter la Casa Cultural El Chontaduro de notre organisation partenaire FORCULVIDA. C’est grâce au travail artistique et social initié à cette époque que Doña Ligia a pu entrevoir son avenir différemment.

Préoccupée par le fait de ne savoir ni lire ni écrire, lorsqu'elle est tombée enceinte de sa première fille elle a souhaité participer à des cours du soir. Malgré le fait que son mari soit très machiste, elle a quand même réussi à étudier : « J'ai terminé le lycée à 30 ans, quand j’étais enceinte de mon troisième enfant. Et je me suis toujours battue pour mes droits. »  


Promouvoir une culture de paix 

À Aguablanca, la peur est une réalité permanente : « Il y a quarante ans, c'était un endroit très pauvre mais tranquille, se souvient Doña Ligia. Peu à peu, de plus en plus de gens sont arrivés, ainsi que des groupes armés : les guérillas, les paramilitaires, les trafiquants de drogue, les dealers. Aguablanca est ainsi devenu l'un des quartiers les plus dangereux du monde. » 
Mon travail de soutien à FORCULVIDA s'inscrit dans ce contexte extrêmement violent et son but est de promouvoir la paix par l'art. En travaillant avec les jeunes et les plus de 50 ans sur le respect de leur propre corps, sur la discipline nécessaire pour créer des spectacles de cirque, sur les possibilités de développement personnel, nous espérons les sensibiliser aux droits humains et promouvoir une attitude positive envers la communauté afin qu’ils et elles deviennent les protagonistes de leur propre destin. Chez nous, ils peuvent trouver accueil, formation, partage et force.

Merci pour votre don!

Alicia Tellez, coopérante Comundo

«Vous pouvez aider des enfants, des jeunes et des femmes plus âgées d'Aguablanca, à retrouver dignité et autonomie, même dans un contexte de violence et de pauvreté.»

 je veux contribuer


Un changement de vie pour María Ligias

La vie de Doña Ligia a fondamentalement changé grâce à cela : « Mes petits-enfants ont appris à se respecter et à s'apprécier, à se socialiser et à mieux partager l'espace et le matériel. J’ai moi-même collaboré aux cours de bien-être et je me suis ainsi rendue compte de mon potentiel. J'ai compris comment systématiser ce que je savais. J'ai appris à prendre des décisions et à être plus confiante. Finalement, j'ai pu surmonter ma timidité et maintenant la communauté me fait confiance. De plus en plus de personnes viennent se faire soigner chez moi. »

La coopérante Alicia Tellez donne un cours pour adultes au parc Pizamos, à Cali.
La coopérante Alicia Tellez donne un cours pour adultes au parc Pizamos, à Cali.

Grâce à son esprit d’initiative, Doña Ligia anime depuis quelques mois un groupe de femmes qui, chaque matin, très tôt, va faire de l'exercice en plein air. En raison de l'insécurité dans les rues, ce geste est très important : il est impensable de faire du sport seule dans ce quartier. Elle raconte : « Nous nous sommes donc organisées et nous nous rendons ensemble dans un parc où un cours de bien-être est organisé, au milieu des arbres et des oiseaux tropicaux, un paradis au milieu de cette zone où la peur limite les mouvements et  les initiatives. » 

De Alicia Aurora Tellez | 9 mars 2021 | Colombie

Partager cet article !

 

0 Commentaires

Ecrire un commentaire

Faites-nous savoir ce que vous en pensez !

 


Alicia Aurora Tellez

Art-thérapeuthe

E-Mail

Alicia Tellez est actrice, animatrice et art-thérapeute. Elle est en mission de coopération avec Comundo à Aguablanca, où elle favorise avec son organisation partenaire un développement artistique et social pour les jeunes.
 

plus d'info sur le projet