Faire un don

Renforcer les compétences de base des élèves

L'école communautaire Pakachele dispense un enseignement dans les quartiers défavorisés de Lusaka. Pourtant, de nombreux enfants ne parviennent ni à lire ni à écrire en anglais, la langue officielle, avant d'atteindre les classes supérieures. L'enseignante Sibylle Freiermuth transmet des connaissances didactiques pour améliorer l'enseignement.

La qualité de l'enseignement en Zambie est reconnue comme insuffisante. L'UNICEF a constaté en 2018 que, selon les critères de référence PISA, seuls 5% des jeunes de 15 ans ont des compétences minimales en lecture et en écriture. Dans le quartier de N'gombe à Lusaka, où se trouve l'école communautaire de Pakachele, les chances d'accès à une éducation de qualité sont particulièrement faibles. De nombreux enfants, même dans les classes supérieures, peuvent copier au tableau mais ne sont pas capables de lire ou de formuler des phrases. La promotion de ces compétences de base est d'une importance élémentaire pour un parcours scolaire réussi. C'est la seule façon pour les enfants et les jeunes de progresser dans les autres matières scolaires. Mais la plupart des enseignants ne disposent pas des connaissances pédagogiques et méthodologiques nécessaires pour enseigner la lecture et l'écriture en anglais, la langue officielle. Sibylle Freiermuth, coopérante de Comundo, les forme et les aide à améliorer la qualité de leur enseignement et à réaliser d'importants progrès pédagogiques avec leur classe. Elle développe aussi des formations en ligne afin que les nouveaux enseignants puissent continuer à se former même après la fin de leur affectation. 

Organisation partenaire 

L'école primaire de Pakachele est une ONG créée en 2010, issue du centre Kondwa - un centre de jour pour jeunes enfants vulnérables et orphelins auxquels la communauté souhaite offrir une scolarité. Quinze enseignants et quatre membres du personnel travaillent à Pakachele et enseignent chaque année à environ 400 enfants et jeunes de N'gombe, de la maternelle à la neuvième année, ainsi qu'à deux classes pour des enfants ayant des difficultés d'audition.

But du projet

Les enfants des quartiers défavorisés de Lusaka ont accès à une éducation holistique et de qualité. Leurs enseignants sont bien formés et garantissent leurs compétences de base en matière de lecture et d'écriture. Ainsi, ils auront plus de chances de réussir leur parcours scolaire et de se construire une vie indépendante.  

 

Coopérant·e

Sibylle Freiermuth
Enseignante

E-Mail

Données essentielles

01.09.2021 - 31.08.2024
Lusaka / Zambie
Education et formation

Merci pour votre don!

Grâce à votre don, Sibylle Freiermuth peut poursuivre son important travail en faveur des enfants défavorisés des quartiers pauvres de Lusaka.

Projets en Zambie