Faire un don

Renforcement des femmes par l’agriculture urbaine

A El Alto en Bolivie, de nombreuses familles luttent pour leur survie. Le politologue social spécialiste en développement, Jérôme Gyger, permet à des groupes de femmes d'améliorer leurs revenus par la production agricole urbaine, et ainsi de subvenir aux besoins de leurs familles.

Contexte
El Alto a connu une forte croissance au cours des dernières décennies. Des personnes de différentes régions ont immigré dans l'espoir d’un meilleur avenir. De nombreuses familles d'agriculteurs sont appauvries et le changement climatique rend leur situation encore plus difficile. Les femmes sont particulièrement touchées par la pauvreté en raison du rôle traditionnel qui leur est voué et du manque d'accès qu’elles ont à l'éducation. Pourtant, elles apportent une contribution importante à une production agricole saine et écologique ainsi qu’à la cohésion de la société. Mais elles ne sont pas valorisées pour cela et n'ont guère leur mot à dire. Jérôme Gyger, titulaire d'un Master en politique sociale et développement, soutient les initiatives des femmes visant à développer l'agriculture biologique et une alimentation saine, et en même temps améliorent l'estime de soi, la situation économique et la position des femmes. 

Organisation partenaire
Le centre de formation FOCAPACI à El Alto encourage la participation civique et vise à dynamiser et à fortifier des processus de développement local et des initiatives en faveur de l'agriculture biologique. Institution de l'Église catholique, FOCAPACI estime que les personnes défavorisées sont des acteurs importants du développement urbain.

But du projet
Jérôme Gyger soutient des groupes de femmes dans le projet d'améliorer ensemble la sécurité alimentaire de leurs familles par une agriculture urbaine communautaire. Par l’utilisation de nouvelles technologies, l'eau sera utilisée de manière plus efficiente et des aliments de meilleure qualité pourront être cultivés. Grâce à des stratégies de marketing ciblées, les agricultrices peuvent améliorer la commercialisation de leurs produits. Ce développement agricole permet par ailleurs aux femmes de s’autodéterminer et de s’émanciper.

Coopérant·e

Jérôme Gyger
Politologue spécialiste en développement

E-Mail

01.01.2020 - 31.12.2021
El Alto / Bolivie
Sécurité alimentaire et revenus

Faire un don

Projets en Bolivie

Lettres de nouvelles

Recevez 2x par année la lettre de nouvelles de Jérôme Gyger relatant les avancées et la vie du projet. Abonnez-vous !

 

S'abonner

Sujets connexes

News | 14.02.2020

Renforcement des femmes par l’agriculture urbaine

Le nouveau coopérant Jérôme Gyger, économiste de Vevey, est arrivé en Bolivie en janvier 2020 et donne des nouvelles du contexte socio-politique fragile. Il explique son engagement et présente l’organ... Plus d'info