Faire un don

Moins de violence grâce à l’échange d'expériences

Suite aux quarantaines dues au COVID-19 en 2020, la violence envers les enfants et les femmes en Bolivie s’est à nouveau considérablement aggravée en Bolivie. Dans le cadre de ce projet, Comundo soutient spécifiquement les institutions publiques et privées et encourage leurs échanges, afin d’accroître la protection des enfants, des jeunes et de leur famille. 

En Bolivie, les abus et les violences sexuelles sont un problème répandu. Les enfants, les adolescent·e·s et les jeunes femmes sont particulièrement touché·e·s. De nouveaux cas de violence sexuelle sont signalés chaque jour. Près de la moitié des victimes ont moins de 18 ans. Depuis l’apparition de la pandémie Covid-19, la situation s’est encore aggravée. Les raisons sont diverses : l’absence d’environnements familiaux protecteurs ou le manque de spécialisation et d’expérience de professionnel·le·s en matière de prévention ou des soins ne sont que quelques exemples.
Comundo et ses partenaires se sont donc donné pour objectif de contrecarrer cette évolution. Diverses mesures visent à renforcer systématiquement les institutions et services existants en Bolivie et à améliorer leurs performances. Nous partageons avec les autorités publiques et les organisations de la société civile les bonnes pratiques en matière de prévention de la violence et de prise en charge des victimes. Ces bonnes pratiques reposent en partie sur des connaissances traditionnelles et culturelles issues de cultures autochtones, ce qui accroît la qualité et l’efficacité de la prise en charge des victimes de violence. Des comités d’enfants sont créés dans les villes et les communes pour sensibiliser les communautés à la prévention de la violence.

Organisations partenaires

Wiñay Pacha développe depuis 17 ans des méthodes efficaces pour protéger les enfants et les adolescent·e·s victimes de mauvais traitements ou de violences sexuelles. L’ONG veille à améliorer la prise en charge des victimes de la violence dans les zones rurales périphériques de Cochabamba, et à ce que les enfants soient impliqués de manière active dans la prévention de la violence.
La Fondation Encuentro est une organisation privée à but non lucratif, fondée il y a 20 ans. Elle promeut une coexistence pacifique et équilibrée et contribue à l’éradication de la violence par la prévention, la prise en charge des victimes et des jeunes délinquant·e·s. À l’heure actuelle, elle s’engage de manière innovante dans le domaine clinique, en mettant l’accent sur les victimes et les agresseurs.

But du projet

Le projet met l’accent sur la réduction de la violence envers les enfants, les adolescent·e·s et les jeunes adultes en Bolivie. Ceci est possible grâce à une meilleure action commune des institutions et des communautés, qui sont formées aux nouvelles méthodes de prévention, de traitement et de prise en charge. Plus de 5’000 jeunes filles et garçons en bénéficient directement et plus de 10’000 personnes indirectement.

Coopérante concernée

Ce projet est soutenu par Wiñay Pacha et la psychologue et psychothérapeute Florine Salzgeber.

 

Financement de projet


Données essentielles

01.02.2021 - 31.12.2022
Cochabamba, La Paz, national / Bolivie
Santé | Droits humains et démocratie

Faire un don

Projets en Bolivie

Vous souhaitez soutenir ce projet?

Contactez Elisha Frei pour de plus amples informations.

Contact

 

 

Elisha Frei

Partenariats institutionnels / Financement de projets

Tel. +41 58 854 11 50
elisha.frei@comundo.org

La balle est dans ton camp !

  • Reste régulièrement informé·e des postes de coopération à l’étranger
  • et de ce que vivent nos coopérant·e·s, et de l’impact de leur projet

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER