Faire un don

Lobbying pour les droits des femmes et des enfants

Au sein de l'organisation partenaire CDH, le sociologue et politologue Pascal Frischknecht analyse la situation des droits des enfants et des femmes en Bolivie et formule des recommandations sociopolitiques. De plus, il développe du matériel de lobbying en vue d’appliquer les lois pour une société non-violente, ce qui améliorera considérablement la situation des femmes et des enfants.

Contexte
L'État bolivien a créé de bonnes bases juridiques pour protéger les enfants, les jeunes et leurs familles contre la violence (lois 348, 548). Des autorités de protection de l'enfance et de la jeunesse, des centres de soins pour femmes et une unité de police spécialisée dans la violence domestique ont été créés. Cependant, ces institutions doivent disposer d'un savoir-faire supplémentaire pour faire respecter les droits des femmes et des enfants, assurer une prévention efficace de la violence et un soutien aux victimes. Pascal Frischknecht partage donc son expertise avec l'organisation partenaire locale CDH, qui dispose d'un large réseau.

Organisation partenaire
La Comunidad de Derechos Humanos (CDH) est une organisation qui regroupe 28 institutions privées et publiques, boliviennes et internationales, y compris des municipalités, des universités, la police et des ONG, qui s'engagent pour l'application des droits de l'homme. Ils le font par le biais d'études, de rapports alternatifs, de relations publiques et de lobbying. En outre, le CDH coordonne un réseau appelé "Alianza libres Sin Violencia", dans lequel plus de 50 organisations de la société civile travaillent ensemble pour lutter contre la violence à l'égard des femmes. Un des défis actuels du CDH est de renforcer le réseautage et le lobbying national et international et de travailler en étroite collaboration avec d'autres instances des droits de l'homme. En tant que sociologue et politologue, Pascal Frischknecht accompagne cette évolution au sein de l'organisation partenaire.

But du projet
Pascal Frischknecht soutient le CDH dans la préparation d'études scientifiques et d'inventaires sur la qualité des soins dans les institutions pour victimes de violence. Il promeut également la mise en réseau internationale, qui sert à l'échange de connaissances et à l'application des droits de l'homme. Il participe à l'élaboration de recommandations sociopolitiques et s'occupe du travail de lobbying et de relations publiques correspondant. Un autre axe de son travail est l'organisation de mesures de formation pour l'unité spéciale de la police contre la violence domestique. Avec toutes ces activités, Pascal Frischknecht contribue à l'amélioration de la politique sociale en Bolivie et à une meilleure qualité des soins aux victimes de la violence domestique.

Coopérant·e

Pascal Frischknecht
Sociologue et politologue

E-Mail

01.02.2020 - 31.07.2022
La Paz / Bolivie
Droits humains et démocratie

Faire un don

Projets en Bolivie