Faire un don

Les enfants et les jeunes défendent leurs droits

Le trafic de drogue et l'exploitation minière illégale entraînent souvent des déplacements et la destruction des moyens de subsistance dans les régions défavorisées de Colombie. Avec ce projet, Comundo contribue à ce que les enfants, les jeunes et leur famille aient une voix et puissent défendre leurs droits.

Les régions de Cauca et de Nariño ont été gravement touchées par les conséquences du conflit armé qui a secoué la Colombie pendant plus de 50 ans. Si un accord de paix a été conclu en 2016, sa mise en œuvre a été difficile. Les problèmes de répartition inégale des terres, des ressources naturelles et des revenus, ainsi que de l'influence politique, ne sont toujours pas résolus. Les communautés indigènes du Cauca et de Nariño souffrent de la violence sociopolitique perpétrée par des acteurs étatiques et des groupes paramilitaires.

Le trafic de drogue ainsi que l'exploitation minière illégale entraînent régulièrement la confiscation de terres, des déplacements forcés et d'autres violations graves des droits de l'homme. Des infrastructures mal développées, des besoins de base non satisfaits et un accès insuffisant à la représentation juridique exacerbent encore les problèmes.

Ce projet est axé sur l'autonomisation des enfants, des adolescent·e·s et des jeunes adultes. Ils sont particulièrement touchés par le manque de perspectives et la destruction de leurs habitations et de leurs moyens de subsistance. L'objectif global est de leur donner une voix afin qu'ils puissent s'affirmer dans un environnement marqué par la violence et l'injustice. La création d'espaces sécurisés permet aux jeunes et aux familles d'échanger activement des idées et de faire face aux violences subies. Les communautés sont soutenues pour développer des mesures d'autoprotection et rendre publiques les violations des droits de l'homme en travaillant en réseau avec les organisations de défense des droits de l'homme et en informant les organismes nationaux et internationaux des crimes graves.

Organisation partenaire

La Corporación Jurídica Yira Castro (CJYC) travaille depuis 2001 pour défendre les victimes de déplacements forcés, de confiscation de terres et de crimes connexes. Elle promeut et exige le respect des droits de l'homme et une protection et un accompagnement complets des populations vulnérables. CJYC accompagne les communautés dans leur lutte pour la justice par la formation, un soutien et une représentation juridiques dans les processus de déplacement forcé, d'exécutions illégales, de disparitions forcées, de violences sexuelles, de restitution de terres, et l'obtention de jugements reconnaissant le droit à la terre et de retour des communautés indigènes et paysannes. Elle fournit actuellement une représentation juridique aux victimes dans plus de 10 départements de Colombie.

But du projet

Les communautés et les familles particulièrement vulnérables reçoivent un soutien pour garantir leurs droits en termes de justice, de vérité, de réparation pour les violences subies et de garanties de non-récidive. Les enfants et les adolescent·e·s ont les moyens de se protéger et de développer des perspectives de vie malgré la violence et la pauvreté.

 

Financement de projet


Données essentielles

01.01.2021 - 31.12.2021
Departemente Cauca & Nariño / Colombie
Droits humains et démocratie

Faire un don

Projets en Colombie

Vous souhaitez soutenir ce projet?

 

Contactez Elisha Frei pour de plus amples informations.

 

 

Elisha Frei

Partenariats institutionnels / Financement de projets

Tel. +41 58 854 11 50
elisha.frei@comundo.org