Faire un don

Des thérapies pour les alcooliques et toxicomanes

En Zambie, le développement des soins pour les personnes atteintes de maladies mentales en est encore à ses débuts. La psychologue Karin Basig soutient l'organisation partenaire de Comundo dans le développement d'un programme de traitement des dépendances. En plus de son soutien dans la gestion de la qualité, elle est responsable de la formation de l'équipe des thérapeutes.

Contexte
La consommation fréquente d'alcool peut devenir nocive et affecter notre santé. Le risque de dépendance à l'alcool est souvent à l'origine de violences, maladies et problèmes socio-économiques. En Zambie, la consommation épisodique de l'alcool a fortement augmenté, et ce, particulièrement chez les plus jeunes. Cette situation est d'autant plus alarmante car la Zambie est représentative d'un pays où la jeunesse occupe plus de 50% de la population. Le ''Serenity Harm Reduction Programme Zambia'' (SHARPZ) de l'organisation FBO (Faith Based Organisation) s'est engagé à aider les personnes ayant ces problèmes de dépendance. Il propose différentes offres : thérapie individuelle et/ou familiale, thérapie de groupe ou art-thérapie. Karin Basig, coopérante de Comundo, est impliquée à divers niveaux dans cette organisation. Elle intervient de la supervision à la gestion de la qualité en passant par l'amélioration des services. De plus, elle forme des employés dans les domaines de la toxicomanie, santé mentale et psychologie/psychothérapie.

Organisation partenaire
Serenity Harm Reduction Programme Zambia (SHARPZ) a été fondée en 2007 et opère sous les auspices de l'Ordre des Capucins de la Zambie/Erzdiözese Lusaka. En l'occurrence, ses services sont proposés pour faire face aux défis et méfaits découlant d'une consommation malsaine d'alcool et d'autres drogues. Depuis sa création, plus de 50.000 bénéficiaires ont été comptés et l'organisation vise les personnes, familles et collectivités.

But du projet
Pour s'attaquer efficacement aux problèmes précités, il faut du personnel bien formé en matière d'alcoolisme et de toxicomanie et qui soit tout aussi compétent. En effet, il faut bien veiller à ce que les stratégies de prévention et d'intervention, fondées principalement sur de bonnes pratiques quotidiennes, soient effectivement mises en oeuvre.

Coopérant·e

Karin Basig
Psychologue

E-Mail

01.02.2019 - 31.01.2022
Lusaka / Zambie
Santé

Faire un don

Projets en Zambie

Un don pour la Zambie

Merci beaucoup de vouloir soutenir cette action. Grâce aux dons comme les vôtres, les fonds nécessaires à ce projet ont déjà été collectés. Il n'apparaît donc plus dans la liste des dons.

Nous serions donc honorés de recevoir votre contribution pour la Zambie. Nous pourrons l'utiliser pour des projets similaires qui en ont encore grand besoin.
Merci beaucoup !