Faire un don

Apprendre à cultiver de manière durable

Comment éviter une augmentation de la pauvreté rurale du Nicaragua et freiner l’exode de la jeune génération ? Ce projet, mis en œuvre sur place grâce à Comundo, consiste à former les jeunes; ils et elles apprennent à cultiver leurs champs de manière durable et acquièrent des compétences pour renforcer leur rôle dans la communauté.

Le Corridor Sec du Nicaragua est particulièrement touché par la pauvreté. Les raisons en sont multiples. D’une part, des facteurs climatiques extrêmes tels que les variations du climat, les sécheresses ou les inondations et la dévastation causée par les ouragans jouent un rôle. D’autre part, les communautés n’ont guère accès à une éducation spécifique qui leur permettrait d'assurer leur alimentation et de générer des revenus grâce à une agriculture rentable. Le manque d’opportunités de revenus alternatifs pousse notamment la jeune génération à migrer vers les grandes villes ou à l’étranger.

Afin de lutter contre cette pauvreté rurale, le projet vise à renforcer le rôle moteur des jeunes et des femmes dans le développement socio-économique des commnautés. L’objectif est de réduire l’insécurité alimentaire et d’améliorer la productivité des exploitations familiales, par exemple grâce à l’introduction de nouvelles technologies, à l’élevage durable de poulets et à la culture de jardins biologiques.

Organisation partenaire

L’INPRHU et l’ASDENIC sont toutes deux des organisations non gouvernementales (ONG) d’utilité publique dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des familles et des communautés, en particulier dans les régions rurales du Nicaragua. Des mesures concrètes de formation favorisent le développement social et économique des régions touchées par la pauvreté et contribuent ainsi durablement à l'autonomie. INPRHU est en outre la plus ancienne ONG du Nicaragua. 

But du projet

Le projet soutient et encourage directement 40 jeunes femmes et hommes de trois communes de San Lucas (Madríz) et de deux communes de Cantagallo/Condega (Estelí), qui possèdent et cultivent de petites surfaces de terre. Ils et elles reçoivent entre autres des formations dans le domaine des nouvelles méthodes de culture et de production écologiquement durables, d’une saine alimentation ou de la commercialisation. L'introduction de potagers bio-intensifs et l'élevage de petits animaux de ferme permettent un meilleur accès aux nutriments essentiels (vitamines, protéines) ainsi qu'un échange accru de nourriture au sein des communautés. En outre, grâce à la mise en place de petites parcelles productives, de cultures semi-annuelles et d'arbres fruitiers, le projet favorise la résilience des petits paysans et augmente la sécurité alimentaire. Enfin, le projet vise à promouvoir une utilisation du sol et de l'eau plus efficace et plus respectueuse des ressources.

Ce soutien concret permet de lutter durablement contre la pauvreté dans les communautés, grâce à l'amélioration des revenus et de la sécurité alimentaire de ces familles de petits paysans. Grâce à un effet multiplicateur, plus de 900 personnes de ces communautés en bénéficieront à l'avenir.

Coopérant Comundo

Ce projet est soutenu et accompagné par le coopérant Comundo Thomas Heusser (anthropologue).

Ce projet est mis en oeuvre en partenariat avec INTERTEAM.

Financement de projet


Données essentielles

01.01.2022 - 31.12.2022
Dipartimenti di Madríz e Estelí / Nicaragua
Sécurité alimentaire et revenus

Contre la pauvreté dans les zones rurales

Avec votre soutien, vous aidez les jeunes à prendre en main leur propre avenir et le destin de leurs communautés

Projets au Nicaragua

Vous souhaitez soutenir ce projet?

 

Merci de vouloir soutenir ce projet. Vous pouvez volontiers faire un don pour notre travail au Nicaragua et ainsi aider à soutenir les projets de nos coopérant·e·s qui ont encore besoin de soutien. Pour plus d'informations, veuillez contacter Elisha Frei.

Merci beaucoup !

Contact

 

 

Elisha Frei

Partenariats institutionnels / Financement de projets

Tel. +41 58 854 11 50
elisha.frei@comundo.org